Le mot de la Présidente
08 septembre 2016

Rien de ce qui est humain ne m’est étranger*
 
Cette belle citation du Latin Térence a été ma maxime, lorsque j’écrivais mon éditorial de nouvelle Présidente de la Maison des Associations, il y a six ans, et de nouveau aujourd’hui alors que j’arrive au terme de mon mandat.
 
Ces six années se sont déroulées dans la continuité de ce qui a été accompli par mes prédécesseurs, grâce à une gestion collégiale du Conseil d’administration, des secrétaires à l’écoute des associations et leurs bénévoles. Je n’oublie pas le soutien indispensable et constant que nous apportent Monsieur le Maire et le conseil municipal pour le bien commun de tous, tout en respectant notre liberté.
Grâce à vous tous, nous sommes fiers de ce qu’est devenue notre Maison, notre MAS, qui sert de référence pour les nombreuses villes venues nous rencontrer.
 
Tout en restant fidèles à l’esprit associatif originel, nous avons évolué avec notre temps et notre société.
 
Tout d’abord, avec des locaux rénovés par la Ville pour sauvegarder un cadre, témoin majeur du patrimoine historique de Saint-Germain-en-Laye, les rendant ainsi plus fonctionnels et accessibles aux handicapés.
 
Ensuite, nous nous sommes adaptés à ce qu’il est convenu d’appeler les nouvelles technologies, sans oublier pour autant ceux qui n’y ont pas accès.
Nous poursuivrons nos partenariats avec les associations tout au long de l’année pour des évènements exceptionnels, tels que la campagne du Lions club contre l’illettrisme, le projet Citipart de la Maison de l’Europe des Yvelines… et nous continuerons à vous informer en proposant des conférences avec le CRIB(1) et pourquoi pas d’autres intervenants.
Cette année, nous participons à la Fête de la Science. A cette occasion, nous accueillerons dans la salle des Arts l’exposition « Science-Fiction : voyage au cœur du vivant », une collection itinérante composée de 26 tableaux déjà présentée dans de nombreuses villes françaises et vue par un très large public.
Par toutes ses actions, la Maison des Associations démontre qu’elle est un acteur majeur de l’animation de notre ville avec la volonté de poursuivre et d’accroître encore son rôle au service de ses adhérents et de l’ensemble des Saint-Germanois.
Même si je quitte la présidence du MAS à la prochaine assemblée générale, ce n’est qu’un au-revoir car je continuerai à participer activement à la vie associative de notre chère ville.
 
Je suis sûre que, ma ou mon, successeur poursuivra l’œuvre accomplie pour le bien des associations, tout en veillant à préserver l’indépendance du MAS de toute influence.
 
Je souhaite longue vie au MAS et à ses associations membres, véritables forces vives de la vie saint-germanoise, qui je l’espère connaîtront de nombreux succès en 2016/2017.
 
Françoise Hugot
Présidente de la Maison des Associations
 
 * Nihil humani alienum puto. Térence, 3ème siècle avant JC.
 
(1) Centre de Ressources et d’Informations pour les Bénévoles